Vaccination du cheptel : Un objectif de 76 millions 636 mille 645 têtes au titre de la campagne 2023/2024

Vaccination du cheptel : Un objectif de 76 millions 636 mille 645 têtes au titre de la campagne 2023/2024

Ce mercredi 29 novembre 2023, le Conseil des Ministres du Mali s’est réuni en session ordinaire sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’État. Par cette occasion, le Ministre de l’Élevage et de la Pêche, a annoncé le lancement de la Campagne de vaccination du cheptel 2023/2024.

L’élevage joue un rôle crucial dans le développement économique et social du Mali, contribuant à hauteur d’environ 12% du Produit Intérieur Brut. Le secteur représente également 25 à 30% de la production du secteur rural et génère 15% des recettes d’exportation du pays, faisant du cheptel le troisième produit d’exportation après le coton et l’or.

Cependant, malgré son importance économique, le cheptel malien est confronté à des défis sanitaires. Chaque année, des campagnes de vaccination sont organisées pour contrôler et éradiquer les maladies animales. Pour la campagne 2023/2024, l’objectif ambitieux est de vacciner 76 millions 636 mille 645 têtes d’animaux et de volailles, toutes espèces confondues.

Cette campagne cible spécifiquement les maladies prioritaires identifiées par le réseau de surveillance épidémiologique, établi par l’Arrêté n°2020-0202/MEP-SG du 06 Février 2020. Le lancement officiel vise à mobiliser l’ensemble des acteurs impliqués dans le secteur de l’élevage pour accroître la couverture vaccinale et assurer une surveillance épidémiologique efficace.

À l’échelle nationale, le lancement de la campagne est placé sous la présidence du Président de la Transition, Chef de l’État, tandis que dans les différentes régions, il sera sous la présidence des Gouverneurs. Cette année, l’événement inaugural se tiendra à Kati Drall, dans la Commune de Kambila, Cercle de Kati, le dimanche 17 décembre à partir de 10 heures.

Cette initiative témoigne de l’engagement du gouvernement malien envers la santé animale, la sécurité alimentaire et le renforcement du secteur de l’élevage. La campagne de vaccination du cheptel s’annonce comme un élément clé pour préserver le patrimoine animal du pays et stimuler l’économie agricole.

Coulibaly A

xx

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 29 novembre 2023, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat.

Par cette occasion, le ministre de l’Elevage et de la Pêche a informé le Conseil des Ministres du lancement de la Campagne de vaccination du cheptel.

 L’élevage occupe une place importante dans le développement économique et social du Mali. En effet, il contribue pour environ 12% du Produit Intérieur Brut, 25 à 30% de la production du secteur rural et procure au pays 15% de ses recettes d’exportation. Le cheptel est le 3ème produit d’exportation après le coton et l’or.

 Cependant le cheptel malien est confronté à des contraintes sanitaires. C’est ainsi que des campagnes de vaccination visant le contrôle et l’éradication des maladies animales sont organisées chaque année.

 Pour la campagne de vaccination 2023/2024, l’objectif est de vacciner 76 millions 636 mille 645 de têtes d’animaux et de volailles, toutes espèces confondues.

 La vaccination vise principalement les maladies prioritaires du réseau de surveillance épidémiologique créé par l’Arrêté n°2020-0202/MEP-SG du 06 Février 2020.

 Le lancement officiel de la campagne de vaccination vise principalement à mobiliser tous les acteurs afin de réduire l’incidence de ces maladies par une augmentation du taux de couverture vaccinale et d’assurer une surveillance épidémiologique efficace.

Au niveau national, le lancement est placé sous la présidence du Président de la transition, Chef de l’Etat, et, dans les régions sous la présidence des Gouverneurs.

Cette année, elle sera lancée à Kati Drall, dans la Commune de Kambila, Cercle de Kati, le dimanche 17 décembre à partir de 10 heures.

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *