« Formation de gouvernement parallèle » : le procureur anti-cybercriminalité menace de poursuivre les auteurs

« Formation de gouvernement parallèle » : le procureur anti-cybercriminalité menace de poursuivre les auteurs

Le « Panel des Démocrates maliens » et la « Convergence pour une transition civile » ont maille à partir avec le procureur du Pôle national de Lutte contre la Cybercriminalité. Dans un communiqué publié, ce jeudi 16 mai, le gendarme du net menace de poursuivre les membres de ses deux organisations et annonce l’ouverture d’une enquête.

Atteintes au crédit et à la sûreté de l’Etat, incitation à la violence et au crime par le biais d’un système d’information. Ce sont les faits pour lesquels le procureur Adama Coulibaly menace de poursuivre certains membres du « Panel des Démocrates maliens » et de la « Convergence pour une transition civile ». Des « organisations dénuées de toute existence juridique » qui, selon le procureur, ont relayé sur le cyberespace des propos qui troublent l’ordre public.

Avec leurs publications, les membres de ces organisations incitent, selon le procureur, les « citoyens à se soulever contre les institutions établies, annoncent la création d’organes et d’institutions parallèles ». En effet, des exilés politiques sous la transition ont récemment annoncé la formation d’un gouvernement et d’un parlement parallèlement aux organes de la transition.

Dans le rôle du chef de ce gouvernement, on soupçonne Mohamed Chérif Koné, magistrat radié pour ses prises de position contre la transition. Ce dernier dit-on est actuellement en exil en Suisse.

Mamadou TOGOLA / Maliweb.net

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *